Uganda: Draft Anti Gay Bill in the closet?

Published: March 29, 2011

Le parlement ne devrait plus débattre du texte de David Bahati, jugé redondant avec la législation homophobe existante. Mais certaines dispositions pourraient subsister dans un projet de loi sur les offenses sexuelles, en dépit de la pression renforcée des Etats-Unis.

Le projet de loi anti-gay ougandais est enterré… à moitié. «Nous avions une sous-commission ministérielle, qui nous a donné son rapport hier: nous avons vraiment réalisé qu’il y a beaucoup de choses […] qui sont déjà couvertes par les autres lois», a déclaré jeudi dernier sur la chaîne locale NTV la ministre ougandaise de l’Information, Masiko Kabakumba – qui aurait par ailleurs indiqué que le président, Yoweri Museveni, jugeait lui-même le texte redondant et inutile.

«Nous ne cautionnons pas l’homosexualité»
En conséquence, le parlement, supposé être indépendant, ne devrait plus débattre de l’anti-gay bill de David Bahati. «Soyons très, très clairs: nous ne cautionnons pas l’homosexualité (passible de la prison à vie dans le pays, ndlr)», a toutefois tenu à préciser Masiko Kabakumba. Pour preuve, elle souligne que les dispositions de l’anti-gay bill non couvertes légalement seront intégrées dans un projet de loi sur les délits sexuels.

Leave a Reply