: Communiqué sur une autre arrestation de gay (MSM) au Cameroun

Published: août 10, 2011

COMMUNIQUE

L’article 347 Bis du code pénal Camerounais à une fois de plus frappé.

Trois Jeunes Camerounais ont été interpellés dans la nuit du 25 Juillet 2011 devant le Madison Night Club (Montée Mimboman) dans la ville de Yaoundé pour le motif d’homosexualité.

Les trois hommes qui se trouvaient dans une voiture ont été interpellés par la police du GMI (Groupement Mobile d’Intervention) de la ville de Yaoundé. Ils ont par la suite été gardés à vue pour enquête à la Direction Provinciale de la Police Judiciaire (DPPJ) ou ils ont passé une semaine.

Deux parmi eux donc Jonas (19 ans) et Francky (20 ans) ont par la suite été placés en détention provisoire à la prison centrale de Yaoundé (Kondengui) pour le motif d’homosexualité ou ils y sont depuis une semaine. Le troisième, propriétaire du véhicule, grâce à ses moyens financiers et aussi à ses problèmes de santé a pu négocier sa relaxe à la DPPJ (Direction Provinciale de la Police Judiciaire).

Les deux (Jonas et Francky) comparaitront de nouveau devant le juge le

18 Août prochain au tribunal de grande instance d’Ekounou où ils seront peut être fixés sur leur sort.

Alternatives-Cameroun une fois de plus :

– Dénonce cette folie répressive des citoyens camerounais qui

s’appuie sur l’article 347 Bis du Code Pénal ;

– Exhorte le gouvernement camerounais à arrêter les arrestations

basées sur l’orientation sexuelle réelle ou supposée des personnes ;

– Appelle une fois encore à l’abrogation de l’article 347 Bis ;

Laisser un commentaire