A study on HIV among MSM in Mauritius

Published: October 12, 2012

Maurice lance une étude sur le VIH parmi les homosexuels – Le secrétariat national pour le SIDA de Maurice a lancé ce mardi une Enquête de surveillance biologique et comportementale intégrée parmi les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes ou les homosexuels, dans le cadre de son plan de surveillance du VIH, a appris la PANA du Bureau du Premier ministre à Port Louis.

Cette enquête anonyme, effectuée tous les deux ans, étudie l’impact des mesures mises en oeuvre pour tenter de réduire la transmission du VIH.

Cette deuxième étude du genre va durer au moins un mois.

Un responsable du Secrétariat a déclaré à la PANA que l’étude va fournir des informations sur la prévalence de l’infection au VIH et les facteurs de risques associés parmi les homosexuels.

‘Elle va également surveiller les tendances épidémiologiques’, a-t-il déclaré, en ajoutant que les conclusions identifieraient les lacunes des programmes en vigueur tout en informant sur l’évolution d’une intervention à long terme et de stratégies de prévention réactives aux besoins des homosexuels à Maurice.

‘Les personnes interrogées vont après l’entretien, donner des échantillons de leur sang qui seront dépistés pour le VIH, l’hépatite B et C et la syphilis’, selon ce responsable.

Il a fait remarquer que la transmission du VIH par les relations sexuelles entre hommes était de plus en plus préoccupante à Maurice.

‘Comme dans de nombreux autres pays, les homosexuels restent cachés et sont difficiles à toucher pour la prévention du VIH du fait de la stigmatisation et de la discrimination dont ils sont l’objet’, a-t-il déclaré.

En 2010, cette enquête révélait que huit pour cent des homosexuels à Maurice étaient séropositifs, 14,2 pour cent positifs à l’hépatite C et 05 pour cent à la syphilis.

Leave a Reply